L’anticipation de la transmission du patrimoine

Le Notaire est l’interlocuteur incontournable pour bâtir une stratégie successorale et répondre aux préoccupations relatives à la protection du conjoint, des enfants et des petits-enfants. A cet effet, il est prudent de faire le point sur les différentes composantes du patrimoine, tant privé que professionnel, et de prendre éventuellement de nouvelles orientations :

un changement de régime matrimonial
une donation entre époux
une donation ou donation-partage
la création d’une société civile professionnelle
la révision de la clause bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie au regard de dispositions testamentaires
le calcul et le provisionnement des droits de succession
un changement d’allocation d’actifs pour compléter le montant de la retraite à venir ou le cas échéant, l’évaluation, la transmission et la cession de l’entreprise familiale (création d’une société).